Le Facadier :

façadier toulouseAutrefois, le maçon finissait son travail en posant un enduit à la main. Avec l’arrivée des machines à projeter les enduits, un nouveau métier est né : le spécialiste des façades, à mi-chemin entre le gros œuvre et la finition.

Préparation des enduits :
Après avoir monté l’échafaudage, le façadier protège soigneusement portes et fenêtres. Dans une machine à malaxer, il mélange des mortiers prêts à l’emploi avec de l’eau et du sable. Puis projette à la lance l’enduit obtenu sur les murs. Il peut aussi appliquer successivement et manuellement différents enduits qu’il prépare lui-même.
L’art de la finition
Le façadier répartit l’enduit sur la façade vite et régulièrement. Puis, à l’aide d’une taloche, l’aplanit d’un mouvement de bras toujours circulaire. Sans oublier un centimètre carré. Sur une façade, le moindre défaut se voit.
Isolation et décoration
Le façadier est également amené à fixer, par collage et chevillage, des plaques d’isolation thermique à l’extérieur, à appliquer des produits liquides d’étanchéité, à fixer des accessoires décoratifs d’encadrement de fenêtres et de portes, à poser du carrelage, à peindre, à restaurer de vieilles façades…